Les 16 Meilleures Raisons de ne Pas se Suicider

bonnes raisons de ne pas se suicider éviter comment

Bonjour à vous. Si vous avez des pensées suicidaires ou que vous cherchez comment se suicider, vous vous dites probablement que vous n’avez plus rien à perdre. Mais justement, vous avez beaucoup à perdre, et de nombreuses choses à abandonner qui pourront vous éviter de mettre fin à vos jours.
Si vous êtes entrain de lire cet article, il est probable qu’une partie de vous, une intuition, vous crie de ne pas vous suicider, et vous ait amené à chercher une alternative au suicide.

Que vous soyez ado à l’école ou adulte au travail, que vous ayez l’envie de se suicider, que vous souhaitiez vous suicider sans douleur, sans souffrir ou sans avoir avoir mal … Dans tous les cas, si vous n’avez plus rien à perdre, il vous reste probablement quelques minutes à utiliser pour lire cet article, qui contient 16 raisons de ne pas se suicider. À vous de décider ensuite si ces raisons son valables pour vous.

Je suis déjà passé par là étant plus jeune, et à plusieurs reprises. Et j’ai rencontré de nombreuses personnes dans mon entourage qui ont tenté de mettre fin à leurs jours et plusieurs ont échoué. Et heureusement, car ils vivent aujourd’hui la meilleure partie de leur vie.

16 Bonnes raisons de ne pas se suicider

1 : Il existe une alternative au suicide

alternative au suicide amitié préventionSi vous en arrivez à vouloir vous suicider, c’est parce que vous faites face à un gros problème que vous vous sentez incapable de régler. c’est aussi parce que vous ne supportez plus de vivre en présence de ce problème et vous êtes prêt(e) à tout abandonner pour le fuir, même la vie elle-même. Je comprends votre choix, je l’ai déjà prit plusieurs fois par le passé.
Ce problème auquel vous faites face, vous pouvez le régler, mais pour cela il faut forcément abandonner quelque chose qui vous est très cher, mais de moins important que votre vie. Réfléchissez bien. Pouvez-vous laisser tomber ou abandonner quelque chose pour résoudre votre problème ? Existe-t-il au moins une solution qui vous permettrai d’y mettre fin, autre que d’y laisser votre vie ? Si oui, pourquoi vous refusez-vous à emprunter cette solution ? Ne vaut-il pas mieux l’emprunter que de mourir ?

2 : La souffrance a toujours une cause

alternative au suicide amitié prévention

Sachez que la souffrance a toujours une cause. Si vous mettez fin à la cause, ses effets prennent fin eux aussi. La cause de la souffrance est à la fois une situation qui vous pose problème : parents violents, rupture amoureuse, harcèlement, votre corps qui vous pose problème, ou bien d’autres. Mais aussi une cause intérieure. Il s’agit de la façon dont vous réagissez à la situation.

Si vous changez votre état d’esprit, et que vous décidez de prendre le courage de régler la situation extérieure, Les deux causes de la souffrance vont prendre fin. Vous pouvez décider de transformer votre peine en détermination pour sortir d’une situation de merde que vous trouvez injuste. En étant déterminé, vous arrêtez de subir les choses sans les changer, et vous utilisez la force de la révolte pour faire valoir votre droit au bonheur. Ensuite la situation change, et vous aussi. Et tout va mieux.
Ça n’est pas facile, mais faisable. Je l’ai déjà fait à plusieurs reprise. Décider d’être maître de sa vie demande du temps et du courage, mais promets de grandes choses.

3 : Vous subissez actuellement la pire partie de votre vie

dragon chevalier subir souffrance suicide mettre fin à ses jours fantasyVous vivez actuellement une situation de merde durant laquelle vous souffrez beaucoup ? Si vous n’en voyez pas le bout, c’est parce que vous n’avez jamais réussi à surmonter un problème aussi immense. Vous êtes actuellement entrain de traverser la pire partie de votre vie, que cela soit une situation difficile à gérer ou des pensées et émotions trop intenses.

Soyez prêt(e) à tout abandonner pour mettre un terme à la situation de souffrance. Et la meilleure partie de votre vie vous attend de l’autre côté. Toutes les personnes que je connais qui ont tenté de mettre fin à leurs jours (moi y compris), traversaient la pire partie de leur vie. Si j’avais réussi à me tuer, je n’aurais jamais découvert toutes les belles choses que je vis aujourd’hui : le couple, les voyages, la paix intérieure, une situation sereine et tranquille, de supers amis de partout dans le monde…
Si vous quittez la partie maintenant, vous vous arrêterez sur un échec. Persévérez et vous connaîtrez la victoire.

4 : Changer de vie, c’est envisageable !

changer de vie raisons de ne pas se suiciderSi votre vie actuelle est trop pénible pour vous, changez-en ! Vous vous dites probablement que vous ne pouvez pas en changer, parce que vous n’avez pas d’argent, pas d’amis, pas de soutien, que vous êtes enfermé(e), ou encore que c’est facile de le dire mais moins facile de le faire ? Donc : se tuer c’est faisable. Mais changer de vie est impossible ?

Si je vous parle de changer de vie, c’est parce que je l’ai déjà fait deux fois. Par changer de vie, j’entends abandonner de nombreuses choses et recommencer à zéro (ou presque) ailleurs. Ce n’est pas toujours la meilleure solution, et elle ne concerne pas toutes les personnes qui veulent se suicider. Mais ce passage de votre vie est un bon moment pour faire le bilan sur votre situation.
Que souhaitez-vous faire dans votre vie ? Qu’est-ce qui vous en empêche ? Que pouvez-vous laisser tomber pour être heureux ? Abandonner un désir, une sécurité, du matériel ? Dans tous les cas c’est moins important que votre vie.

5 : Prenez un moment pour voir le futur

futur flèche se suicider alternative suicideSi vous décidez de vous suicider, rien ne changera plus pour vous. Vous n’aurez connu que ce qui vous a mené vers le suicide. Avez-vous envie de connaître ce qu’il se serait passé si vous ne vous étiez pas suicidé ? Avez-vous envie de savoir ce qu’il y a de l’autre côté de votre vie ?
Prenez un moment pour imaginer le futur :

  • Imaginez comment vous allez régler votre problème
  • Les galères vous allez encore traverser
  • Comment pas à pas vous allez trouver des solutions à tous vos problèmes et dénouer la situation pourrie
  • Imaginez comment vous allez vous bâtir une vie qui vous plaît et dans laquelle vous vous sentez en sécurité
  • Et quels rêves vous allez réaliser !

Tout ceci est possible si vous restez en vie!

6 : Si c’est si dur à faire, il y a forcément une raison

stev jobs citation courage intuition se suiciderPasser à l’acte, c’est vraiment difficile. Tout votre corps vous crie de ne pas le faire, et il y a fort à parier que votre intuition elle aussi vous crie que c’est une mauvaise idée. C’est comme si votre mental (vos pensées) était entrain de lutter contre votre corps et votre intuition pour le faire.
Et si c’est si dur de passer à l’acte, il y a forcément une raison. Nos intuitions nous indiquent ce qui nous fait du mal et ce qui est bon pour nous. Si votre intuition vous empêche de faire cette bêtise, il y a fort à parier qu’elle veut que vous viviez autre chose.

7 : La mort, tout le monde y passe, mais la vie est de courte durée

Grim-Reaper-Ask-Guess-Who-Funny-Death-Picture se suicider se donner la mortJ’ignore ce qui se produit après la mort, mais vous pouvez vivre toute votre longue vie avant de le découvrir. La mort, tout le monde finira par y passer un jour ou l’autre, c’est inévitable. En gros, vous découvrirez la mort et l’autre côté de la vie, que vous le vouliez ou non.
Mais par contre, la vie est courte. Elle dure au maximum une centaine d’année pour les êtres humains les plus âgés. Avant de découvrir la mort, essayez de découvrir la vie et d’en profiter un max ! La vie est un cadeau, et personne ne sait quand elle finira. Alors autant la vivre à fond en profitant des belles choses qu’elle peut vous offrir durant sa courte durée.

8 : N’ayez aucun regret

 

regrets comment se suicider homme fin de vie

Un de mes objectifs principaux et de n’avoir aucun regret sur mon lit de mort. Donc avant de vous suicider, prenez un moment pour regarder en arrière (dans votre passé). Avez-vous des regrets ? Y a-t-il des choses que vous auriez aimé accomplir ? Regrettez-vous de ne pas avoir réalisé certaines actions, de ne pas avoir parlé à certaines personnes, de ne pas leur avoir dit quelque chose ? De ne pas avoir entrepris quelque chose de grand qui appelle votre cœur ?

Réalisez toutes ces choses, peu importe le temps que cela prendra. Ces rêves ne vous appellent pas pour rien. Sortez de votre situation pénible et ensuite devenez beau, ou belle. Vos rêves, quels qu’ils soient, vous appellent vers votre bonheur. Et une fois que vous aurez réalisé vos rêves, vous pourrez reconsidérer la question du suicide.

9 : Vous n’êtes pas entrain de lire cet article pour rien

comment se suicider article raisons manga fille devant ordinateurSi vous lisez cet article jusqu’ici, ce n’est pas pour rien. Si vous aviez réellement envie de passer au suicide, ce serait déjà réglé. Actuellement, vous n’en avez pas réellement envie à 100%, mais vous voyez le suicide comme l’unique solution qui se présente à vous pour arrêter de souffrir. En acceptant de lire cet article jusqu’au bout, vous chercher un moyen de vous persuader de ne pas le faire, ou quelqu’un qui exprime avec des mots ce que vous ressentez profondément dans votre cœur.

10 : Enfant maltraité et parent violent

Ce point concerne les enfants ou ados qui tentent de se suicider lorsqu’ils ont des parents violents, méchants ou insultants qui transforment leur routine quotidienne en enfer. J’en ai fait partie. Et tout ce que mes tentatives de suicide m’ont apporté, c’est de donner l’idée à ma mère de faire de même pour qu’on soit “à égalité”. J’avais tenté de fuir pour ne plus vivre cet enfer, et m’a mère a fait semblant de vouloir se suicider pour me montrer qu’elle était autant à plaindre que moi dans l’histoire. Elle n’avais pas compris que je ne voulais pas jouer au plus malheureux qu’elle mais simplement fuir la situation pénible.

quitter les parents ados se suicider maltraitance Nous ne sommes pas liés à vie à notre famille. Il nous est possible de rompre le contact avec nos parents s’ils sont nocifs pour nous. Nous ne leur devons absolument rien d’autre que ce que nous estimons juste de leur donner.

Si votre parent est vraiment sadique, votre tentative de suicide ne lui fera pas prendre conscience du mal qu’il vous fait subir. Et si vous envisagez de vous aller du domicile familial, il y a de grandes chances que ce parent ait diabolisé les foyers et assistantes sociales. Il vous les a peut-être dépeint comme étant des personnes mauvaises qui ne pensent qu’à vous enlever de lui (ou d’elle). Et c’est le cas ! Les assistantes sociales pensent surtout à votre bien-être, même si vous croyez être en sécurité auprès de vos bourreaux.quitter les parents se suicider sans souffrir sans douleur

Si vos parents sont mauvais avec vous depuis plus de dix ans, fuyez et allez passer quelques années en foyer pour enfants. Okay, vous n’avez pas beaucoup d’intimité dans ces lieux (en avez-vous vraiment chez vous ?), et vous ne pouvez pas prendre de décisions. Mais au moins vous serez traités avec humanité, avec des règles et pas d’abus de votre personne. Et à 18 ans, vous serez libre ! Courage, l’ami. Une fois adulte, tu seras toujours un enfant dans ta tête et tu pourras kiffer la vie. Alors ne meurt pas avant d’y arriver.

11 : le suicide par amour ?

Le suicide par amour, ça existe ? Si vous voulez passer à l’acte pour ne plus souffrir d’une rupture amoureuse, c’est un suicide par peur. La peur de continuer de vivre sans lui ou sans elle, et de le voir se donner à une autre personne. L’amour, c’est un sentiment de paix, et d’acceptation des choses telles qu’elles sont.

Dans ce cas, je peux vous donner deux bons conseils. Le premier est de faire de votre mieux pour vous remettre avec votre ex et pour rafistoler votre relation comme vous souhaitez qu’elle soit. Parlez-lui, essayez de comprendre si vous lui avez fait du mal, voyez s’il ou elle vous a manipulé… Faites tout ce que vous pouvez de pacifique pour vous réconcilier jusqu’à que vous soyez à court d’idées.

Le deuxième conseil que je peux vous donner, c’est d’accepter la situation telle qu’elle est. Si vous ne pouvez pas éviter la rupture, cela veut dire qu’elle est inévitable (logiquement). Du coup, si ne pouvez pas l’éviter il ne vous reste qu’à vivre avec et décider que ce n’est pas grave. La souffrance vient du fait que vous croyez ne pouvoir être heureux qu’en présence de cette personne. C’est faux ! Vous avez déjà été heureux(se) avant, et vous le serez après aussi ! Tous les attachements peuvent prendre fin. Décidez d’arrêter de souffrir et d’aller peu à peu vers le bien-être, et vous parcourrez ce chemin.

11 : [petite parenthèse : Le Pervers Narcissique, ou Borderline]

Le manipulateur pervers narcissique et est une personne toxique pour vous. En sa présence, vous êtes toujours dans le doute, l’angoisse, la peur et la confusion. C’est une personne sans laquelle votre vie se porterait bien mieux. Si cette personne n’était pas dans votre vie, vous n’auriez pas envie de vous suicider.
Il est fréquent qu’il (ou elle) fasse aussi des tentatives de suicide pour “jouer au plus malheureux”. Parce oui, il prend le malheur des autres pour un jeu ou une compétition.

Pour reconnaître un pervers Narcissique, voici un test que j’ai réalisé en 40 points :

Nous ne sommes pas tous en contact avec un pervers narcissique. Mais si vous avez des pensées suicidaires, il y a de grandes chances que vous en côtoyiez un. Si cette personne n’était pas dans votre vie, auriez-vous toujours envie de vous suicider ? Si la réponse est non, écartez-vous de lui aussi vite que vous le pouvez, même s’il s’agit de votre parent ou de votre conjoint.

12 : Se suicider sans douleur, sans souffrance ou sans avoir mal ?

Vous n’avez plus rien à perdre, c’est ça ? Alors essayez de vivre avec ce que vous avez déjà perdu.
Vous cherchez comment se suicider sans avoir mal, sans douleur ou sans souffrir ? Dans votre sommeil peut-être ? Donc vous voyez le suicide comme un moyen de vous échapper de votre situation dans laquelle vous souffrez, et vous ne souhaitez pas trouver la souffrance dans le suicide…

se suicider seul souffrance douleur bras poignet veinesCe que vous cherchez n’est pas la mort, mais la fin de la souffrance ! Donc encore une fois, je vous encourage grandement à trouver une stratégie qui vous permettra d’échapper à la situation de souffrance : couper les ponts avec une personne toxique, lâcher-prise sur un sujet de “prise de tête”, demander de l’aide, évoluer, prier, prendre votre vie en main avec courage, force, et foi que vous y arriverez !

Vous n’êtes pas une petite chose faible et fragile. Peut-être que vous vous sentez comme cela maintenant. Mais vous n’êtes pas que ça : vous êtes aussi par moment une personne joyeuse qui sait profiter des choses simples et qui n’a pas besoin de grand chose pour être heureux. Alors faites ce qui est en votre pouvoir pour saisir ce “pas grand chose”. Vous y arriverez.

13 : Se suicider en rapport avec le harcèlement scolaire?

Nombreux sont les cas de suicide à l’école, commis principalement par des ados, et c’est super dommage. Le harcèlement scolaire en est une des causes principales. Il s’agit du comportement haineux de plusieurs personnes qui vont persécuter un adolescent à répétition. Ce dernier va souffrir et vouloir quitter la situation : soit abandonner l’école ou la ville, ou encore sa propre vie. Les harceleurs font croire à l’ado qu’il n’a pas le choix et qu’il est obligé de subir leur comportement quoi qu’il arrive, ce qui le plonge dans le désespoir.

Quelle est l’alternative au suicide dans ce cas?

suicide adol école harcèlement scolaire bébé combatEh bien, si vous en arrivez-là, il est probable que vous souhaitiez très fort que votre situation s’arrange. Et que la souffrance prenne fin pour de bon, mais vous ne voyez pas d’autres solutions que le suicide.
Sachez que ce qui vous arrive n’est pas un banal jeu entre enfants, c’est très sérieux. Si vous ne souhaitez plus subir ce harcèlement, même si on vous dit que c’est quelque chose de normal… C’est à vous de décider de ce que vous voulez subir ou non. Un point c’est tout. Alors réglez votre situation au plus vite avant qu’elle ne s’aggrave.

Vous pouvez arrêter d’aller à l’école, en parler à vos parents, au directeur d’établissement, à la police, à un coach… Ou même apprendre à faire du self défense pour ne plus vous faire emmerder. Le chantage avec lequel les gamins qui vous harcèlent peuvent pour tenir, c’est “balancer ça craint”. Donc vous préférez mourir plutôt que de dénoncer leurs actes dans le seul but d’être sauvé? Si ils ne veulent pas être balancés, ils n’ont qu’à ne pas commettre d’actes violents et dégradants à répétition. C’est trop facile de se croire tout permit, de commettre le mal sans être percé à jour.
Trouvez du soutien et sortez de cette situation, c’est difficile, mais faisable. Dans tous les cas, se laisser faire n’est pas une solution à long terme. Même si vous êtes de nature douce et tranquille, défendez-vous !

14 : Liste de tous les trucs cools que vous ne pourrez plus faire si vous vous suicidez :

Okay, vous traversez probablement une période de galère. Mais bon, une fois que vous en serez sorti(e), vous pourrez  à nouveau faire tous les trucs cools que vous aimiez faire. Donc comme dernier point à aborder, je vous donne une liste de tous les trucs cools que vous ne rencontrerez plus jamais si vous décidez d’en finir aujourd’hui :se suicider jeux vidéos fille assise surle lit chill

  • Manger vos plats préférés et faire des combos entre les aliments les plus sympas
  • Faire l’amour avec quelqu’un qui vous aime. Ou au moins quelqu’un de sincère avec qui vous passerez un bon moment.
  • Apprendre de nouvelles choses
  • Pratiquer un sport qui vous rend heureux : musculation, tennis, football, jet-ski, arts martiaux, échecs, ou encore jeux vidéos !
  • Méditer et vous concentrer sur la douceur apaisante de vos sensations corporelles
  • Écouter vos artistes musicaux préférés et découvrir leurs nouvelles chansons
  • Voir ce que vos amis vont devenir
  • Voir ce que vous-mêmes allez devenir plus tard
  • Vous réconcilier avec les gens auxquels vous avez peut-être fait du mal
  • Caresser un gentil animal
  • chocolat chaud guimauves suicide adolescent amourVous vautrer dans Votre canapé devant une série sympa, un manga ou un bon livre avec une boisson chaude et un bon dessert
  • Participer à une soirée entre amis avec de vrais amis
  • Trouver que la vie est belle et vaut la peine d’être vécue
  • Faire de nouvelles choses pour la première fois
  • Avoir de nouvelles idées géniales
  • Créer quelque chose : Une vidéo, une toile, un dessins, un livre, une méthode… Et partager vos idées avec le monde !

Évidemment, chaque chose en son temps. Si votre esprit est plongé dans la souffrance, vous n’avez pas forcément la tête à faire l’amour ou à peindre. Mais dès que la cause de la souffrance sera réglée, vous aurez de nouveau les idées libres. Et vous serez libre d’être vous-mêmes !

15 : La souffrance est moteur de changement, Gardez Espoir !

Goku_Meditation se suicider sans souffrance douleur avoir malIl est probable que vous soyez entrain de beaucoup souffrir actuellement. Vous n’avez probablement rien demandé et vous subissez des événements vraiment pas cool. La souffrance a eu un début, et elle aura également une fin, qui peut être autre que la mort. Pour ça, il va falloir vous prendre en main : agir, demander de l’aide pour résoudre vos problèmes, chercher des idées sur internet, etc…

Une fois que la souffrance prend fin, quelque chose de meilleur vous attend toujours derrière. C’est ce que la vie m’a appris, et ce n’est pas valable uniquement pour moi. C’est la causalité : chaque cause entraîne des effets qui entraînent à leur tour des effets. Donc si vous faites votre maximum sans relâche aussi longtemps qu’il le faut pour améliorer votre situation, elle finira pas s’améliorer. Vos actes portent toujours des fruits, il n’y a aucun acte qui soit totalement stérile. Peut-être que les résultats tardent à venir. Mais ils finissent toujours par arriver, et quand vous récoltez leurs fruits, c’est la fête ! 🙂

16 : Savoir se faire passer en premier n’est pas une mauvaise chose

Ce n’est pas le sujet principal de cet article, mais c’est important à mes yeux. Agir pour son propre bien-être n’est pas une mauvaise chose. Les personnes hypersensibles passent souvent leur temps à porter un masque devant les gens avec lesquelles elles vivent. Car leur objectif principal est la bonne entente sur le lieu de vie. Et elles sont donc prêtes à accepter tout ce que veut l’autre pour le rendre content et ne pas subir un conflit.

femme s'aimer soi-mêmeCela peut rendre vraiment malheureux sur le long terme, et nous faire oublier qui nous sommes et ce que nous voulons réellement. Je vous invite à reconsidérer vos priorités dans la vie : quels sont les domaines ou le mode de vie qui vous tiennent à cœur, quels sont vos objectifs principaux… Et de quelles personnes, ou de quelle partie de votre vie pouvez-vous vous débarrasser pour atteindre vos objectifs et vivre en paix?
Se faire passer en premier à certains moments est une bonne chose si cela vous rend heureux.

En Conclusion :

Se suicider, c’est une attaque contre soi. Il est le plus souvent utilisé par des personnes qui manquent d’amour et qui perdent l’espoir. Car l’espoir est le moteur qui vous pousse à vous créer une belle vie pleine de vos valeurs. Chacun a ses propres centres d’intérêt, et ses propres priorités.

beau paysage comment se suicider sans douleur chaise eau soleil

Si vous voulez un bon conseil pour être heureux dans votre vie, je vous invite fortement à définir vos priorités. Faites une liste de tout ce qui vous tient à cœur : travail, amour, solitude, amitié, jeux, loisirs, films, manga et séries, voyages, développement personnel, connaissance de soi, compétition, étude de vos centres d’intérêts, formations, gagner des compétences, être en sécurité, objectifs à atteindre, du temps pour soi, couple…
Ensuite, si vous privilégiez ces priorités et que vous leur donnez de la place dans votre votre vie, vous serez heureux.

Plutôt que de mettre fin à vos jours, mettez fin aux jours de souffrance dès aujourd’hui. Choisissez de prendre vote vie en main, et quelles que soient les difficultés que vous rencontrerez sur votre chemin… Vous allez les surmonter.

Le temps de la lutte peut durer plusieurs mois, mais elle finit toujours par prendre fin. Et avec la fin de la lutte débute la paix. Si vous vous donnez au max pour atteindre vos objectifs, ou encore que vous abandonnez ce qui vous fait du mal, vous atteindrez ainsi une vie qui vous ressemble. Et vous le méritez profondément.

Si cet article vous a plus, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux afin d’aider le maximum de personnes à éviter de commettre cet acte. C’est dans ce but que je l’ai rédigé, car la période s’y prête. Et si vous souhaitez avoir plus de réconfort, je vous invite à faire un tour sur ma chaîne YouTube ICI ou à vous inscrire à la newsletter en renseignant votre nom dans le petit formulaire ci-dessous :

Liens utiles :

Me joindre ICI pour une consultation de sophrologie ou coaching.

Sos suicide – Sos amitié : numéro gratuit disponible 7j/7 et 24h/24 : 0772394050

Amicalement, Stan Carrey, sophrologue et coach personnel

ABOUT AUTHOR

Stan CARREY

COMMENTS ( 2 )

  • Mathilde

    Bonjour Stan. Merci beaucoup pour cette vidéo. Ca m’a fait un bien fou. J’ai commencé à regarder la vidéo car j’avais envie de mourir, juste oublier la souffrance, comme tu dis. L’année dernière, j’ai passé quatre mois en dépression, à vouloir mourir au moins une fois par semaine et j’ai réussi à m’en sortir seule. Du coup, là, je me disais que ça allait passer, mais la douleur sur le moment était insupportable. Ta vidéo m’aura au moins permis d’atténuer la souffrance au fond de moi. Merci.

Laisser un commentaire