Peut-on aider la victime du pervers narcissique à ouvrir les yeux ?

peut on comment aider la victime de pervers narcissique à ouvrir les yeux

Peut-on aider la victime du pervers narcissique à ouvrir les yeux ?

Le pervers narcissique est un être manipulateur qui utilise les désirs et faiblesses des gens afin d’avoir toute leur attention, et de les détruire psychologiquement pour vivre dans le chaos et le conflit. La personne manipulée n’est pas au courant de sa situation (sinon elle ne serait plus manipulée justement). Et cela peut être frustrant de voir son ami(e) ou quelqu’un se sa famille se faire embobiner par un de ces prédateurs, n’est-ce pas ? Vous souhaitez aider la victime à ouvrir les yeux ?

Je sais que dans cette situation, nombreux d’entre nous voudraient leur « ouvrir les yeux » de force. Et amener vos amis ou membres de votre famille à se rendre compte qu’ils se font berner et couper des gens qui les aiment par un bonimenteur.

Mais que peut-on faire face à une personne qui refuse de voir la réalité en face, c’est ce que vous vous demandez ? Comment les amener à voir qu’ils se font avoir comme des bleus ? Et d’ailleurs, est-ce que ça les aiderait ? Ce ce que je vais vous expliquer dans cet article !

Au programme :

Mais avant ça, je me présente. Je me nomme Stan Carrey et j’exerce en tant que sophrologue et coach personnel depuis 2015. J’accompagne de nombreuses personnes pour mettre fin à la souffrance émotionnelle, entraîner leur esprit ou encore gérer une relation avec un manipulateur pervers narcissique.

Qu’est-ce que « ouvrir les yeux » sur la relation toxique ?

Ouvrir est une expression qui signifie se rendre compte de la réalité. Cela suppose que la personne a les yeux fermés et vit dans l’illusion avec le manipulateur pervers narcissique. Et qu’elle peut les ouvrir pour sortir de l’illusion.
Le pervers narcissique installe entre lui et sa victime un climat très malsain qui alterne entre les extrêmes : relation fusionnelle ou violence et maltraitance.

Si une victime de ces manipulateurs toxiques ouvre, elle réalise qu’elle contribue à son propre malheur en vivant cette relation. Elle va alors vouloir changer les chose : vivre la relation différemment ou la fuir.

Mais quand quelqu’un ouvre les yeux, ce n’est pas vous qui les ouvrez. C’est lui-même qui décide de le faire.

Si besoin, voici une vidéo que j’ai réalisée pour aider à reconnaître un pervers narcissique :

 

Pourquoi souhaitez-vous aider une personne à ouvrir les yeux ?

Si vous souhaitez aider une victime de pervers narcissique à ouvrir les yeux, il y a fort à parier que vous souffriez en essayant, et que vous soyez frustré(e) de ne pas y arriver.

changer aider victime pervers narcissique ouvrir les yeuxAvant d’aller plus loin, je vous invite à être franc avec vous-mêmes. Dans quel but souhaitez-vous que la victime réalise sa situation ? Est-ce simplement dans un but bienveillant, pour l’aider à se libérer d’un poids ? Ou bien est-ce parce que vous êtes attaché(e) au fait qu’elle ouvre les yeux, et que vous êtes frustré(e) quand cela ne se produit pas ?

Je vous pose ces questions car la plupart du temps, la victime ouvre les yeux quand elle souffre trop. Si elle reste dans sa situation, c’est qu’elle ne souffre pas suffisamment pour vouloir en sortir. Une fois que la souffrance se fera trop intense, elle commencera à chercher comment y mettre fin. Et c’est là que vous pourrez lui apporter son aide, car elle en sera demandeuse.

Si la personne que vous voyez comme victime du pervers narcissique ne souhaite pas mettre un terme à sa relation avec lui, ce n’est pas à vous de décider à sa place. En le faisant, vous allez lui donner une impression d’agression. Gardez à l’esprit que le pervers narcissique lui dit tout le temps ce qu’il ou elle doit faire… Veillez à ne pas prendre le même rôle. Et à ne pas laisser votre désir d’amener la personne à ouvrir les yeux vous contrôler.

Si la relation entre le PN et sa victime perdure, c’est parce que les deux sont consentants pour cela. Certes, le manipulateur y est pour beaucoup.Mais il n’existe que parce que le manipulable existe.

Est-ce l’aider ?

Certes, vos intentions visent à aider votre ami(e) ou la personne de votre famille en proie avec un prédateur qui la coupe de tout ce qui est bon pour elle. Que vous souhaitiez le faire pour ne plus ressentir de frustration de la voir « gâcher » sa vie ou dans un but altruiste, votre main tendue est toujours la bienvenue.

papillon main tendue liberté ouvrir les yeuxMais comprenez qu’actuellement, la personne qui est victime du PN est dans sa zone de confort. Pour elle, c’est ça qui est bon et c’est son choix de vie. Durant cette relation, elle va beaucoup apprendre sur elle-même : à s’aimer, décider de ce qui est important pour elle, penser par elle-même, s’orienter vers son bonheur…

Vouloir la sortir de là contre son gré ne l’aidera pas. Tant qu’elle ne réalise pas par elle-même toute seule que la relation est toxique, tout ce que vous lui direz ne servira à rien, sinon à augmenter sa confusion.

Soyez conscient que lorsque vous voulez aider la victime, c’est principalement pour son bien-être. Et si le fait de lui faire du forcing ne lui procure pas de bien-être, vous pouvez alors l’aider d’une autre façon.

Comment s’y prendre pour aider la victime du pervers narcissique ?

Si vous voulez contribuer au bien-être de la victime du pervers narcissique, il y a différentes attitudes à aborder :

1 : Rester doux et aimant

ange écoute aider victime pervers narcissique manipulateur ouvrir les yeux femme hommeLe pervers narcissique est autoritaire. Il dit à sa victime de changer, de devenir différente de ce qu’elle est. Il la pousse à agir à l’encontre de sa joie, à se mettre en colère et à lui obéir.
Si vous souhaitez aider sa victime, restez doux(ce) et aimant(e) envers elle quoi qu’il arrive. Soyez l’épaule reposante dont elle a besoin. Faites preuve de tolérance et essayez de vous mettre à sa place pour comprendre ses choix sans la juger.

2 : Respectez ses choix et envies

Si votre ami(e) prends des choix. Respectez-les. Il ou elle doit en avoir marre que le pervers narcissique lui tienne la jambe pendant des heures à lui dire quoi faire. Respectez toutes ses envies et dites « Okay » à tout, sauf bien sûr si ses envies vont à l’encontre de vos valeurs. Mais l’idée et de vous montrer tolérant et de lui donner le moins d’ordre possible. Comme ça la victime verra le contraste entre vous et le pervers.

3 : Questionner la personne pour l’amener à raisonner par elle-même

Si vous souhaitez amener la personne à réaliser qu’elle se fait manipuler, il faut qu’elle le voit par elle-même. Et pour cela, son regard soit s’orienter sur ce qu’elle refuse de voir, et sur la situation dans sa globalité. Le meilleur moyen d’y arriver est de poser des questions à votre ami(e). En cherchant la réponse à ces questions, elle va orienter son regard sur des aspects de sa vie qu’elle n’avait pas regardés avant. Et va donc prendre conscience de nouvelles choses.

Quelques exemples de questions à poser :

ami pervers narcissique ouvrir les yeux présent« Pourquoi est-ce que tu me dis que tu Dois faire cela ? »

« Que se passerait-il si tu faisais pratiquais les activités qui te rendent heureux ? Comment le pervers narcissique (citer son nom) réagirait-il ? »

« Quand il se comporte comme ça avec toi (citer les faits : insultes, cris, dévalorisation), comment te sens-tu ?  As-tu envie de continuer à te sentir comme ça longtemps ? Est-il possible qu’il arrête de le faire ? »

« Lui as-tu déjà reproché quelque chose ? Si oui, comment l’a-t-il pris ? Et lui, il te reproche des choses ? Est-ce que ça te plaît qu’il puisse te reprocher ce qu’il veut mais pas l’inverse »

« Est-ce que tu arrives à avoir une discussion sérieuse avec lui sur son attitude ? »

Toutes ces questions vont semer des graines dans l’esprit de la victime. Même si elles ne déclenchent pas immédiatement la prise de conscience, elles vont l’amener à penser par elle-même. Et les graines finissent toujours par porter leurs fruits.

4 : Évitez les qualificatifs

Quand vous posez des questions à votre ami(e), évitez les qualificatifs ou les jugements de valeur.

« Il est méchant avec toi »

« Est-ce que c’est normal ? »

« Tu est trop gentille »

« Ce que tu fais est mal pour toi »

Tous ces qualificatifs et jugements vont déstabiliser la victime du pervers narcissique. Il utilise d’ailleurs des mots semblables au quotidien. Le fait de qualifier une personne de toxique, méchante, ou gentille, c’est personnel. Chacun pose les qualificatifs qu’ils souhaite poser sur la situation, mais dans tous les cas ce n’est jamais objectif. Il s’agit toujours d’un jugement. Si vous souhaitez réellement aider la personne, n’entrez pas dans les jugements ou les qualificatifs comme le fait le manipulateur.

En conclusion :

Aider une personne est différent de la sauver contre son gré. Apporter son aide revient à accompagner une personne vers un objectif. Si la personne ne souhaite pas (encore…?) en finir avec sa relation… Vous ne l’aiderez pas en la forçant. Le pervers narcissique force tout le temps sa victime à faire des tas de choses pour satisfaire ses désirs personnels. Si votre désir est de voir la relation du manipulateur et de votre ami(e) se briser, et que vous exercez une pression mentale pour cela, plus rien de vous différencie de ce premier.

tu peux compter sur moi pervers narcissique soutien amiLa meilleure attitude à adopter pour parvenir à vos fins est de rester présent, patient et à l’écoute quoi qu’il arrive. Soyez doux(ce) et aimant(e) et manifestez une présente tolérante. Ceci est la plus grande aide que vous pouvez apporter à la victime. Par ce biais, vous lui offrez un refuge et un havre de paix vers lequel il ou elle se dirigera quand il en aura envie.

Si cet article vous a plus, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux via le petit bouton de partage ci-dessous afin d’aider vos contacts à gérer ce genre de situations difficiles.

Je suis également disponible en consultation de coaching et de sophrologie pour vous accompagner à atteindre vos objectifs de la meilleure manière possible. Rendez-vous juste ICI.

Sur ces paroles, je vous souhaite de vivre une belle vie, et je vous dis à bientôt ! Amicalement, Stan Carrey, Sophrologue.

 

ABOUT AUTHOR

Stan CARREY

COMMENTS ( 2 )

  • Elaine

    Bonjour,Stan…bon article,très interessant.
    Je vis actuellement avec un homme qui a été victime d’une PN pendant 17 ans.Il est maintenant divorcé,parcontre il y ses enfants qui le tient toujours plus ou moins en contact avec elle.Ce n’est pas facile pour lui et les enfants…également pour moi.Quelles conseils me donneriez vous pour l’aider?Merci et continuez le bon travail.

  • MROZEK

    Quand la famille de la victime du pervers narcissique ne bouge pas et/ou ne vous crois pas?
    Comment faire?C’est alors chacun pour soi et Dieu pour tous

Laisser un commentaire